Une piqûre de Botox contre la migraine

  • A
  • A
Une piqûre de Botox contre la migraine
@ REUTERS
Partagez sur :

La Grande-Bretagne autorise les injections de Botox pour prévenir la migraine chronique.

La Grande-Bretagne est devenue le premier pays au monde à autoriser les injections de Botox, comme traitement préventif de la migraine chronique, et seulement pour la migraine chronique. Sont concernées les personnes atteintes de maux de tête au moins quinze jours par mois dont huit de migraine, soit quelque 700.000 personnes au Royaume-Uni. Le groupe pharmaceutique Allergan a annoncé vendredi que son célèbre Botox avait été autorisée.

Cette fois il ne s’agit pas de chirurgie esthétique mais bien de médecine. La toxine botulique sera administrée sous forme d’une série d’injection une fois tous les 90 jours au niveau de la tête et du cou. Une avancée considérable pour Dominique Valade, du centre d’urgences des céphalées de l’hôpital Lariboisière. "On a enfin trouvé quelque chose qui permet d’améliorer la qualité de vie des gens qui ont une migraine chronique. Ça ne va pas les guérir, mais si on leur évite de prendre des médicaments tous les jours c’est quand-même un plus", explique-t-il.

Selon l’étude menée par le laboratoire : 47% des personnes sous Botox ont vu leurs maux de têtes diminuer de moitié. Mais pour l’instant seule la Grande-Bretagne autorise ce traitement. En France des discussions sont en cours.