Contraception : une pilule électronique pour 2018 ?

  • A
  • A
Contraception : une pilule électronique pour 2018 ?
Une puce électonique@ maxppp
0 partage

INNOVATION - Une start-up américaine encouragée par Bill Gates, a mis au point une pilule électronique sous-cutanée. Un sacré changement dans la vie des femmes prévu en 2018.

MicroCHIPS, une start up du Massachussetts, a créé une pilule dont le fonctionnement relève presque de la science-fiction. Introduite sous la peau, elle assurerait à la femme une contraception durant 16 ans avec arrêt à distance, si l'envie lui prend d'enfanter. Pour atteindre ce but, Bill Gates, le milliardaire philanthrope, a investi 4,5 millions de dollars dans le projet. 

Ça ne s'avale pas. L'innovation tient en l'idée d'associer une puce électronique à un réservoir de lévonorgestrel, l'hormone contraceptive déjà utilisée dans les pilules en cachets et dans les stérilets hormonaux. L'ensemble fait 2 cm sur 2 cm et n'est épais que de 7 millimètres. L'implantation de cette pilule du futur se fait dans le bras, l'abdomen ou la fesse. Le réservoir contient de quoi libérer quotidiennement une dose contraceptive pendant 16 ans. 

Comment ça marche ? Un joint hermétique de titane et de platine ferme le réservoir. Une fois par jour, la batterie envoie un petit courant électrique au joint qui se met à fondre et libère la dose nécessaire. 

"Non, on ne joue pas avec la télécommande de maman !" La pilule implantée existe déjà aujourd'hui. Efficace à 99,9%, elle dure trois ans mais doit être retirée si la femme souhaite un enfant. De plus, les implants actuels sont dits de "deuxième intention", c'est-à-dire que seules les femmes intolérantes à la pilule classique peuvent y prétendre. La pilule électronique s'adresse à toutes les femmes et inutile de la retirer pour mettre fin à la contraception. La femme pourra à l'aide d'une télécommande désactiver la puce. Et la réactiver au besoin. 

Une désactivation à leur insu ? Non, puisque la télécommande ne fonctionnera qu'à proximité de la peau, prévient la start-up. Il suffit juste de ne pas la confondre avec la télécommande de la télé.

Disponible en 2018. MicroCHIPS a déjà testé avec succès le dispositif sur des femmes ménopausées. La puce était alors reliée à un réservoir contenant un médicament contre l'ostéoporose. La start-up mise donc sur une commercialisation de la version pilule en 2018. 

Piratage et étanchéité. Les signaux des télécommandes doivent être cryptés pour éviter de possibles piratages. Et la durée de vie de 16 ans nécessite une étanchéité du réservoir à toute épreuve pour éviter les fuites. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460-1_scalewidth_460

VIDEO - Forte augmentation du nombre d'IVG

Les ventes de pilules de nouvelles générations en chute libre