Une femme insensible à la douleur peut désormais souffrir

  • A
  • A
Une femme insensible à la douleur peut désormais souffrir
@ JEFF PACHOUD / AFP
Partagez sur :

Une femme, insensible à la douleur depuis sa naissance, peut dorénavant ressentir la douleur, et c'est une bonne nouvelle. Cette avancée médicale pourrait, à l'inverse, aider tous ceux qui souffrent de douleurs chroniques.

Cela pourrait en faire rêver certains, mais c'est en réalité une maladie rare : l'insensibilité congénitale à la douleur peut se révéler très invalidante, notamment pour les enfants qui se cognent et se blessent, sans s'en rendre compte.

Des expériences sur des souris. Des chercheurs ont trouvé le moyen de réactiver cette sensation en réalisant une expérience sur des souris génétiquement modifiées pour avoir cette anomalie. Leur idée était d'arriver à inverser ce phénomène. Le problème de cette maladie, c'est que le patient fabrique en continu des antidouleurs naturels. Les chercheurs ont donc tenté de bloquer cette production et ont réussi à le faire grâce à une molécule appelée naloxone, médicament prescrit en général pour traiter les overdoses d'héroïne ou de morphine. L'effet a été concluant sur les souris, mais aussi sur une femme de 39 ans qui souffrait d'insensibilité à la douleur depuis sa naissance. Pour la première fois de sa vie, elle a pu ressentir la sensation de la douleur.

Des travaux prometteurs pour lutter contre la douleur. En plus de traiter ces maladies rares, ces recherches pourraient permettre à l'inverse aux malades qui souffrent d'arthrose ou de sclérose en plaques de fabriquer naturellement leurs propres antidouleurs. Le traitement remplacerait alors les doses considérables de morphine qu'ils doivent consommer tous les jours, avec tous les effets secondaires qui vont avec.