Un médecin poursuivi par la Sécu

  • A
  • A
Un médecin poursuivi par la Sécu
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un généraliste de Vitry-sur-Seine est accusé de ne pas respecter les règles de prescriptions.

La caisse primaire d'assurance maladie du Val de Marne doit convoquer mercredi après-midi devant le tribunal des affaires sociales un médecin généraliste du département, accusé de ne pas respecter les règles de prescription en vigueur.

Didier Poupardin, un généraliste qui exerce à Vitry-sur-Seine, établit des prescriptions pour les maladies de longue durée (cancer, diabète…) que la Sécurité sociale ne juge pas conforme aux règles. Il est accusé d'offrir parfois à ses patients des remboursements à 100% qui n'auraient pas lieu d'être.

Traitement obligatoire et "de confort"

Le conflit qui oppose ce médecin à sa caisse primaire d'assurance maladie repose sur une distinction importante établie depuis 1987 : les traitements nécessaires en cas de maladie chronique sont intégralement remboursés par la Sécurité sociale.

Les autres traitements, dits "de confort", ne sont censés qu’accompagner le traitement principal et diminuer certains effets secondaires. Ce deuxième volet, qui doit être inscrit sur la partie inférieure des feuilles de soins, n’est donc pas entièrement remboursé.

"Une absurdité" sur le plan médical

Cette distinction entre traitements obligatoires et "de confort", le docteur Didier Poupardin ne la juge pourtant pas adaptée.

Dans certains cas, c’est même "une absurdité", reproche-t-il :

Aux yeux de la Sécurité sociale, ce sont 2.600 euros de trop qui ont été remboursés, sur une seule année, à une cinquantaine de patients du docteur Poupardin. La caisse primaire d'assurance maladie du Val de Marne réclame donc 4.000 euros de dommages et intérêts à ce médecin qui exerce pourtant depuis 33 ans.

Ce médecin généraliste a recueilli le soutien d'une centaine de confrères de son département. S'il est condamné, il a déjà prévenu qu'il ferait appel.