Un interrupteur du sommeil localisé ?

  • A
  • A
Un interrupteur du sommeil localisé ?
Une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford est sur la piste d'un mécanisme, situé dans le cerveau, qui activerait les cellules régulatrices du sommeil@ Max PPP
Partagez sur :

Des chercheurs américains sont sur la piste d'un mécanisme qui active les cellules régulatrices du sommeil.

Pour dormir, peut-on appuyer sur un bouton ? Les insomniaques en rêveraient. Et cela pourrait être plus qu'une simple lubie. Une équipe de chercheurs de l’université d’Oxford est sur la piste d'un mécanisme, situé dans le cerveau, qui activerait les cellules régulatrices du sommeil, selon des travaux parus mercredi dans la revue Neuron et relayés par le site Pourquoi Docteur.

L'expérience, pour l'heure, n'a été pratiquée que sur des drosophiles, une espèce de mouche. Mais les scientifiques ont bel et bien l'espoir d'identifier un "interrupteur" chez l'homme. Chez la drosophile, ils ont constaté la présence d’un message envoyé aux neurones contrôlant le sommeil, qui se déclenche dès que le cobaye a sommeil.

Or, l'homme et cette mouche ont des caractéristiques communes. "Il existe un groupe similaire de neurones dans une région du cerveau humain", explique ainsi le Dr Jeffrey Donlea, auteur principal de l’étude. Agir sur ce "message" pourrait donc permettre de combattre les insomnies. Reste maintenant à comprendre ce mécanisme et déterminer pourquoi il s'enclenche lorsque le corps a sommeil.