Un baiser, c'est 80 millions de (bonnes) bactéries échangées

  • A
  • A
Un baiser, c'est 80 millions de (bonnes) bactéries échangées
@ REUTERS
Partagez sur :

FRENCH KISS - L'échange salivaire permettrait aux couples de développer une flore microbienne à même de mieux combattre les maladies. 

Le baiser n'est pas qu'une affaire de plaisir : il est aussi bon pour la santé si l'on en croit une étude néerlandaise parue lundi dans le journal scientifique Microbiome.

Un échange de bactéries par dizaines de millions. Selon l'étude, un baiser avec la langue d'une dizaine de secondes entraîne l'échange de 80 millions de bactéries entre deux individus.

A chaque couple sa flore microbienne. En étudiant 21 couples s’embrassant 9 fois par jour, les chercheurs ont découvert que plus les partenaires s’embrassent, plus les bactéries de leur microbiote sont communes. Cette flore microbienne commune aurait pour effet de consolider le système immunitaire des deux partenaires. Le couple serait donc plus à même de combattre des infections semblables ou de digérer les mêmes aliments.

Le baiser, une pratique universelle. "S'embrasser avec la langue et en échangeant de la salive est un comportement de séduction spécifique aux humains et commun à 90% des cultures connues", pointe Remco Kort du Netherlands Organisation for Applied Scientific Research. Une pratique universelle qui serait donc bénéfique à la santé humaine.