Squash, tennis, natation : ces sports qui réduisent les risques de mortalité

  • A
  • A
Partagez sur :

Une étude britannique classe les sports de raquette en tête des sports les plus bénéfiques pour la santé.

Tous les sports n'ont peut-être pas le même effet sur notre santé et surtout sur notre espérance de vie. C'est ce qui ressort d'une étude publiée mercredi dans le British Journal of Sports Medicine. A partir des données de plus de 80.000 adultes britanniques suivis entre 1994 et 2008, ces chercheurs montrent en effet que certains sports parmi les plus populaires sont associées à une réduction de la mortalité et d'autres beaucoup moins.

Faites du squash !Les activités physiques les plus protectrices ne sont pas forcément celles auxquelles on pense. Dans le trio de tête des sports qui diminuent le risque de décès, on trouve étonnamment en premier les sports de raquettes, suivis par la natation et l'aérobic. Concrètement, si on prend le risque de décès par maladie cardiaque, par rapport aux personnes qui ne pratiquent aucun sport, le fait de faire du tennis ou du badminton, par exemple, est associé à un risque 56% plus faible.

Réduction du risque d'AVC. Un résultat qui n'étonne pas les experts car les sport de raquettes impliquent une succession d'accélérations et de temps de récupération. Un rythme très bon pour les poumons et le système cardiovasculaire, précise le Pr Xavier Bigard, président de la société française de médecine du sport. "On a bien montré que les sports de raquette, pour des raisons liées à l'intensité, amélioraient la qualité de la paroi artérielle et réduisaient le risque d'accident vasculaire cérébral"

L'important, c'est l'effort. Pour autant, pas question d'arrêter la course à pied. Certes, cette étude ne la classe en tête des sports protecteurs, mais d'autres ont déjà montré que ses bienfaits étaient équivalents à la natation. Surtout, pour vraiment réduire son risque de décès grâce au sport, le plus important, c'est la régularité et l'intensité. Quel que soit le sport, pour avoir un effet, c'est au moins 45 minutes, 2 ou 3 fois par semaine.