Santé : quatre cordons bleus sur le banc d'essai

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

L'équipe de Jean-Marc Morandini s'est intéressée à la composition de quatre cordons bleus industriels.

De la viande, du fromage et de la chapelure : le cordon bleu est un produit du quotidien relativement équilibré et très apprécié des enfants. Comme il est compliqué à faire soi-même, la plupart de ses adeptes ont l’habitude d’acheter des cordons bleus industriels. Que valent-ils et que contiennent-ils ? Le nutritionniste Jean-Michel Cohen a testé quatre produits, mardi dans le Grand direct de la santé.

Dans la recette d’origine, la viande du cordon bleu est du veau, mais on trouve principalement de la dinde dans le commerce. Un cordon bleu de 100 grammes représente de 200 à 240 calories, ce qui n’est pas énorme, selon le médecin.

Pour être équilibré, un cordon bleu doit contenir plus de protéines que de matières grasses. Parmi les quatre cordons bleus testés, tous contenaient de "bonnes huiles" (tournesol ou colza) dans leur chapelure. Ils coûtent entre 1,50 et 2,50 euros la pièce en moyenne.

>> Le cordon bleu Père Dodu au comté fondu
On y trouve du fil de poulet - un morceau noble - et du vrai jambon de dinde. C’est "plutôt un bon produit", selon Jean-Michel Cohen.

>> Le cordon bleu de dinde Monoprix
"Ce n’est pas une bonne surprise" pour le nutritionniste, qui signale que le produit contient une "préparation à base de viande de dinde traitée en salaison reconstituée". Cette viande reconstituée contient notamment de la peau de volaille, selon le médecin.

>> Croq’ jambon de dinde Le Gaulois
Ce produit ne porte pas le nom de cordon bleu, mais il est de bonne qualité et son contenu en est très proche.

>> Pavés de dinde premier prix Monoprix
C’est l’un des seuls produits présentés dans l’émission qui contient de la viande de dinde d’origine française. Il contient beaucoup de matières grasses.