Russie : un bébé "au bois dormant" intrigue les médecins

  • A
  • A
Russie : un bébé "au bois dormant" intrigue les médecins
Un bébé américain dort (Photo d'illustration)@ JONATHAN DANIEL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Anya, une fillette russe d'un an et demi, est tombée dans un profond sommeil alors qu'elle n'avait que quelques mois. Depuis, elle enchaîne longues phases de sommeil et courts épisodes de réveil. 

Les parents d'Anya Metyolkina ont tout essayé, mais rien à faire. Depuis environ un an, leur petite fille ne fait que dormir. Comme le rapporte Ouest-France, ce bébé originaire de Pervouralsk, une ville russe, reste parfois éveillé seulement 20 heures par semaine. 

Les médecins russes s'interrogent face au cas Anya. Bien qu'ils parviennent à décortiquer les symptômes présentés, aucune hypothèse n'a encore aboutie. Les Meltyolkina souhaitent aujourd'hui ébruiter le mal de leur enfant afin d'en trouver la raison médicale. 

Réveils inquiétants. La première fois qu'Anya a plongé dans un sommeil anormalement long, elle avait six mois. Hospitalisée au Pervouralsk Children's Hospital, situé dans le versant occidental de l'Oural, elle ne s'est réveillée qu'environ une semaine plus tard. 

Depuis, le bébé vit à l'hôpital, où il ne cesse de passer des examens. Au cours de l'année dernière, Anya n'a pu rentrer que quelques jours chez elle. Un mode de vie qui complique aussi le quotidien de ses parents, désolés, qui confient "vivre en réanimation". 

Anya reste endormie durant des jours entiers, sans manger et sans boire. Lorsque la fillette dort, son sommeil est imperturbable : elle ne se réveille même pas pour des raisons relatives à ses besoins naturels. Cependant, quand Anya émerge finalement, elle meurt de faim et se met à trembler, fiévreuse et rouge. 



Diagnostic peu avancé. Selon The Siberian Times, les équipes médicales russes évoquent à ce jour une "hypersomnie d'origine indéterminée". Le quotidien rapporte également les propos de la mère d'Anya, navrée : "Les médecins ont établi que les battements cardiaques et la respiration d'Anya baissent de manière spectaculaire quand elle dort. Mais personne ne sait expliquer pourquoi cela se produit. " 

Et pour cause : ce cas est très rare, peut-être même inédit. Cela explique sans doute la perplexité des scientifiques locaux. Bien que le sommeil de la petite fille soit très profond, il n'est pas non plus semblable à un coma. Une des seules particularités de ce sommeil relève de la température : en effet, lorsqu'Anya dort, sa température passe de 37 à 35 degrés. 

Jusque-là, l'hôpital a envisagé différents cas de figure. Les médecins songeaient notamment à des maladies génétiques et neurologiques, telles que l'encéphalite ou la méningite. Cependant, le fait que le cerveau et le système nerveux de la fillette fonctionnent normalement a décrédibilisé ces hypothèses. 

D'après 20 minutes, des spécialistes étudient désormais la probabilité qu'Anya soit atteinte de la maladie de Kleine-Levin (en anglais KLS, Klein-Levin Syndrom). Egalement appelée le syndrome de la Belle au bois dormant, cette pathologie très rare touche cependant d'habitude des garçons au moment de leur adolescence.