Roche : examen prioritaire aux Etats-Unis d'un médicament pour le cancer du poumon

  • A
  • A
Roche : examen prioritaire aux Etats-Unis d'un médicament pour le cancer du poumon
Image d'illustration.@ Justin Sullivan / Getty Images North America / AFP
Partagez sur :

Un médicament du laboratoire de Roche va bénéficier d'une procédure d'examen accélérée, réservée aux traitements susceptibles de permettre une avancée importante. 

Le groupe pharmaceutique suisse Roche a annoncé lundi que les autorités sanitaires américaines allaient procéder à un examen prioritaire d'un nouveau traitement en immunothérapie pour une forme de cancer du poumon.

Percée thérapeutique. L'agence américaine des médicaments, la Food and Drug Administration, avait déjà accordé le statut de percée thérapeutique à son médicament expérimental atezolizumab en février 2015, a rappelé le groupe bâlois dans un communiqué. Ce statut, réservé aux traitements qui apportent potentiellement une avancée significative pour des maladies graves sur lesquelles il n'existe pas ou peu d'options thérapeutiques, permet d’accélérer les procédures d'examen des médicaments.

Décision en octobre. La FDA devrait rendre sa décision d'ici octobre 2016, a précisé le géant pharmaceutique suisse dans le communiqué. L'agence américaine des médicaments va examiner ce traitement pour les patients atteints de cancer du poumon dit "non à petites cellules métastatiques" ou localement avancé, où la tumeur exprime une protéine dite PD-L1 dont la maladie a progressé durant ou après une chimiothérapie à base de platine. Ce médicament fait déjà l'objet d'un examen prioritaire pour une forme de cancer de la vessie.

1,5 millions de morts par an. Le cancer du poumon tue chaque année quelque 1,5 million de personnes au niveau mondial, a pointé Roche, le numéro un mondial de l'oncologie. Il se subdivise en deux grandes catégories, le cancer du poumon "non à petite cellules' étant la forme la plus répandue, représentant environ 85% des cas.