Rhône : un enfant de 10 ans porteur de la rage après un voyage au Sri Lanka

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon l'Agence régionale de Santé d'Auvergne-Rhône-Alpes, un enfant de 10 ans est porteur de la rage après un voyage au Sri Lanka.

Un enfant de 10 ans habitant le Rhône a contracté la rage après avoir été mordu mi-août par un chiot porteur de la maladie sur une plage du Sri Lanka, a annoncé mardi l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes.

Dans un "état critique". La maladie ayant une longue période d'incubation (20 à 60 jours en moyenne), il n'a été hospitalisé que le 4 octobre et c'est seulement ce lundi que le Centre national de référence de la rage à l'Institut Pasteur a confirmé le diagnostic. En réanimation dans un hôpital de Lyon, l'enfant est aujourd'hui "dans un état critique mais stable" et son pronostic vital est engagé, selon l'ARS. 

Campagne de vaccination dans l'entourage. Une soixantaine d'élèves, de personnels de l'école fréquentée dans le Rhône par l'enfant qui a contracté la rage, ainsi que des membres de sa famille devront consulter en vue d'une éventuelle vaccination, après avoir été en contact avec l'enfant dans les 15 jours ayant précédé l'apparition des premiers symptômes de la maladie, ajoute l'ARS.

"Presque constamment mortelle". La rage est "presque constamment mortelle une fois déclarée" chez l'Homme, rappelle l'ARS. La France est reconnue indemne de la rage mais depuis 1970, 23 cas ont été observés sur des personnes après des retours de voyage à l'étranger. Le dernier remontait à 2014, selon le site Internet de l'Institut national de veille sanitaire (InVS). Dans le monde, elle est toujours responsable de quelque 59.000 morts par an, en l'absence de traitement efficace une fois la maladie déclarée.