Être payé pour arrêter de fumer, ça marche

  • A
  • A
Être payé pour arrêter de fumer, ça marche
Image d'illustration.@ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

Selon une étude parue récemment, verser de l'argent à des fumeurs souhaitant arrêter le tabac serait deux fois plus efficace que d'autres méthodes.

Patchs, chewing-gums à la nicotine, hypnose… si  ces méthodes peuvent vous aider à arrêter de fumer, une autre pourrait être encore bien plus efficace, selon des chercheurs de l'université de Genève. Dans une étude publiée dans le Journal of the Americain College of Cardiology, ils démontrent qu'une rémunération financière donne des résultats très satisfaisants, a rapporté lundi Le Point.

La méthode. Les deux chercheurs, Felicia Schmid et Jean-François Etter, ont choisi des personnes gagnant moins de 46.500 euros par an et qui ne suivaient aucun traitement médical pour arrêter de fumer. Après une semaine sans tabac, elles recevaient 92 euros. Et la récompense augmentait avec la période de sevrage. Ainsi, au bout de six mois, elles pouvaient recevoir presque 1.400 euros.

Un taux de réussite doublé. Les résultats de cette incitation financière sont probants puisqu'au bout de six mois, 45% des personnes testées n'avaient pas touché à une cigarette et 20% ont même continué à se passer de tabac au-delà de cette période, même si plus aucun argent n'était versé. Ce taux de réussite de 20% est donc le double de celui d'un groupe cobaye qui, lui, ne recevait pas de sommes d'argent (10%).

Bons d'achat pour femmes enceintes. Cette étude vient confirmer une première expérimentation faite dans des maternités françaises en mai dernier. Des bons d'achat de 20 euros avaient été distribués à des femmes enceintes afin de les inciter à arrêter de fumer. Les résultats, déjà, avaient été prometteurs.