Qu'est-ce que la méningite et comment la diagnostiquer ?

  • A
  • A
Qu'est-ce que la méningite et comment la diagnostiquer ?
Une méningite est une inflammation des méninges. Elle est bénignes dans sa forme la plus courante.@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Si elles ne sont pas toutes graves, les méningites sont toutefois à prendre au sérieux et à traiter avec attention, rappelle le Dr Kierzek.

Des maux de tête violents, de la fièvre, une crainte de la lumière, une raideur de la nuque ? Ce sont peut-être les signes d'une méningite. Dans Questions de santé, le docteur Gérald Kierzek vous en dit plus sur cette maladie, son origine et son traitement.

La méningite, c'est quoi ? Une méningite est une inflammation des méninges. Les méninges sont les "enveloppes" du système nerveux, de fines couches de tissus qui entourent le cerveau et la moelle épinière. A l’intérieur de ces méninges circule le liquide céphalo-rachidien, celui que l'on vient notamment prélever quand on fait une ponction lombaire.

Parfois, dans les formes les plus graves, il s’agit de bactéries. Dans ce cas précis, il faut rapidement les diagnostiquer et entamer un traitement antibiotique. La méningite peut parfois être confondue avec une grippe. En cas de doute, appelez le 15. Un médecin coordinateur vous posera davantage de questions permettant d'affiner le diagnostic.

Rassurons tout de même les plus inquiets, toutes les méningites ne sont pas graves. La majorité d’entre elles sont liées à des virus et sont bénignes. 

Des sujets et une saison à risque. Les enfants, adolescents ou jeunes adultes sont les plus exposés à la méningite. Pour les plus petits, il est d'autant plus difficile d'établir un diagnostic, l'enfant ne pouvant pas toujours verbaliser l'importance de ses maux de tête ou sa crainte de la lumière. Un signe est à repérer chez les enfants : des tâches pourpres de purpura au bout des pieds ou des mains.

Par ailleurs, le début de l'hiver et le printemps sont des périodes à risque. Vigilance donc.