Quels sont les bienfaits de la danse pour notre organisme ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Danser est bon pour le coeur, les capacités respiratoires, mais aussi pour le moral, explique le médecin Gérald Kierzek, mercredi sur Europe 1.

En matière de prévention contre le cholestérol, le surpoids, ou encore les maladies cardiovasculaires on pense généralement au vélo, à la natation ou à la marche. Mais la danse est une activité qui produit pourtant les mêmes effets qu'un sport d'endurance. "Cela permet de se muscler le cœur, cela augmente les capacités respiratoires et améliore la circulation sanguine", explique mercredi matin le médecin Gérald Kierzek sur Europe 1. Esquisser des pas de rumba ou se lancer dans un rock endiablé est également "bon pour les muscles, pour les articulations, qui s'en trouvent renforcées, mais aussi pour l'équilibre et la souplesse", assure-t-il. Gare toutefois à éviter les danses trop violentes si l'on est fragile du cœur, par exemple.

Un pouvoir euphorisant. Danser fait aussi du bien au moral. "Il y a un pouvoir euphorisant. Certains spécialistes assurent que cela reconnecte à des souvenirs heureux et en particulier à des souvenirs de l'enfance", souligne le médecin. "Avec la musique, cela va permettre de se sentir léger, d'avoir une exaltation, dans un état qui est proche de l'hypnose. C'est un espèce d'état de conscience un peu modifié", ajoute-t-il. De quoi entraîner de vrais effets positifs sur la psychologie mais aussi sur l'attention, la concentration, la mémoire, plus généralement sur tout le système neuropsychique.

Maintenir le lien social. Enfin, toutes les danses permettent de rester connecté aux autres et donc à tout âge, de maintenir un lien social.