Premier cas de Zika en Nouvelle-Calédonie

  • A
  • A
Premier cas de Zika en Nouvelle-Calédonie
Un des moyens de lutte contre l'épidémie est la destruction des larves de moustiques., ici en Guyane. Image d'illustration.@ jody amiet / AFP
Partagez sur :

L'île a déjà été touchée par le virus en 2014 avec 1.300 cas confirmés.

Un premier cas de Zika a été diagnostiqué en Nouvelle-Calédonie, où le virus avait déjà sévi en 2014, ont indiqué vendredi les autorités sanitaires. 

Une personne qui n'a pas quitté le territoire. "C'est un premier cas de Zika cette année en Nouvelle-Calédonie, identifié à Dumbéa dans la périphérie de Nouméa, chez une personne qui n'a pas quitté le territoire. Cela signifie que le virus circule ici", a déclaré Jean-Paul Grangeon, médecin de la Direction des affaires sanitaires et sociales.

1.300 cas en 2014. Il a rappelé qu'en 2014 une épidémie "relativement contrôlée" avait touché l'archipel, avec à l'époque environ 1.300 cas confirmés. Les autorités sanitaires calédoniennes ont à nouveau recommandé à la population de se protéger des moustiques et de lutter contre la formation de gîtes larvaires. Les autorités sanitaires de Nouvelle-Calédonie sont également inquiètes du développement de deux foyers de dengue, à Nouméa.

Plus de 20 pays touchés en Amérique. Le virus Zika, transmis par le moustique, croît rapidement et a désormais affecté des personnes dans plus de 20 pays d'Amérique latine, principalement au Brésil, avec plus de 1,5 million de cas. Le virus, fortement soupçonné de provoquer des malformations chez les bébés, nés de mères infectées, peut aussi déclencher un trouble neurologique grave, le syndrome de Guillain-Barré, selon des chercheurs.