Pourquoi il faut continuer à donner son sang

  • A
  • A
Pourquoi il faut continuer à donner son sang
@ AFP
Partagez sur :

DONNEZ ET REDONNEZ - L'Etablissement Français du Sang a enregistré une hausse de dons juste après les attentats du 13 novembre et appelle les Français à poursuivre leur mobilisation. 

Immédiatement après les attentats du 13 novembre qui ont frappé Paris, les centres de collecte du sang ont été débordés. Dans la semaine qui a suivi ces attaques, l'Etablissement Français du Sang (EFS) a enregistré une hausse de 55 % des dons par rapport à une semaine habituelle. Malgré cette large mobilisation, l'EFS invite les Français à rester mobilisés en décembre et en janvier.

+ 287% de dons du sang en Île-de-France. Dans un communiqué, l'EFS précise qu'entre le 16 et le 22 novembre, 88.000 prélèvements ont été réalisés en France, soit une hausse de 55 % par rapport à une semaine habituelle. En Île-de-France, la mobilisation a été encore plus importante. "Il y a eu + 287% de dons dans la région", assure le docteur Djamel Benomar, directeur de la collecte du sang en Île-de-France. "Ça fait 28 ans que je fais ce métier et je n'avais jamais connu une telle mobilisation. Si ce drame a permis de faire prendre conscience aux Français de l'importance de donner son sang, c'est déjà bien".

On doit donc jongler en permanence avec les stocks pour avoir le bon produit au bon moment

Des milliers de donneurs n'ont pas pu donner. Dans son communiqué, l'Etablissement Français du Sang félicite et remercie "cet élan citoyen". L'EFS insiste également sur la nécessité de "poursuivre la mobilisation en décembre et en janvier, période particulièrement sensible pour nos réserves, en raison d'une moindre affluence pendant la période des fêtes de fin d'année".

Des capacités de stockage pas illimitées. De plus, certains donneurs n'ont pas pu donner dans les jours qui ont suivi les attentat. Car vous ne le savez peut-être pas mais les produits sanguins ont une durée de vie courte, 42 jours pour les globules rouges et seulement 5 jours pour les plaquettes. Deuxièmement, les capacités de stockage ne sont pas illimitées. "On doit donc jongler en permanence avec les stocks pour avoir le bon produit au bon moment", explique Djamel Benomar. Que les personnes qui n'ont pas pu donner leur sang se rassurent, l'EFS va rapidement prendre contact avec eux.

Quelles sont les conditions pour donner son sang ?

- Les donneurs doivent être âgés de 18 à 70 ans et peser au moins 50 kg

- Les donneurs doivent présenter une pièce d'identité au moment du don

- Une femme peut donner jusqu'à 4 fois par an

- Un homme peut donner jusqu'à 6 fois par an

- Un intervalle de 8 semaines minimum doit être observé entre deux dons

- Cliquez ici pour voir les endroits où vous pouvez donner