Pourquoi est-ce si compliqué d’arrêter de fumer ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Fumer multiplie les dépendances mais il existe aussi plein de bonnes raisons pour arrêter la cigarette. Motivation !

Journée mondiale sans tabac oblige, le médecin d'Europe 1 Gérald Kierzek a donné ses conseils pour réussir à stopper la cigarette. Si se dessaisir de son paquet semble si difficile, "c'est parce qu'il y a plusieurs dépendances. Ni une ni deux mais trois dépendances", souligne le médecin. Mais des solutions existent pour faciliter l'arrêt.

Trio de dépendances. La première dépendance est physique. Sans tabac, le corps ressent un besoin de nicotine, un manque. La seconde dépendance est psychologique parce que le fait de fumer est associé au plaisir et à la gestion du stress. Enfin, il y a la dépendance comportementale, "cette pression sociale, de convivialité", associée au geste de fumer.

Motivation. Difficile d'arrêter donc, mais pas impossible. Certains y arrivent du jour au lendemain mais pas de panique si vous ne pouvez pas l'envisager comme tel. Il faut alors privilégier les paliers. "Plus on est préparé, motivé, plus on mûrit le projet, plus cela va être efficace". D'où l'intérêt pour le médecin d'initiatives comme le mois sans tabac où tout l'entourage soutient le projet. Pour s'y retrouver au niveau de la dépendance, il est possible de s’évaluer sur le site tabac-info-service.fr.

Substituts et astuces. En fonction du niveau de dépendance, des substituts nicotiniques - patchs, gommes, etc - pourront être proposés. Pharmaciens et médecins sont au service des patients pour aider dans cette démarche d'arrêter de fumer. Au quotidien, pour opérer un "sevrage", Gérald Kierzek conseille de passer par une période d'utilisation d'une cigarette électronique. L'hypnose et l'auriculothérapie (acupuncture auriculaire) sont également conseillées par le médecin. Et toujours sur tabac-info-service, il est possible de calculer ce que l'on dépense sur l'année avec les cigarettes (et donc ce que l'on ne dépensera plus si l'on arrête). Enfin, un coach gratuit est disponible pour aider à s'arrêter.