Pic de pollution : les infections ORL se multiplient

  • A
  • A
Pic de pollution : les infections ORL se multiplient
@ AFP
Partagez sur :

SANTE - La gorge qui brûle, le nez bouché, les yeux qui piquent, sont les principaux symptômes liés au pic de pollution.

Officiellement, l'épisode de pollution est terminé. Mais les particules fines continuent à avoir des répercussions sur notre santé. Dans le nord de la France et en Rhône-Alpes, une recrudescence des rhinites et autres infections ORL est constatée depuis une semaine.

Des infections ORL en hausse. Les particules fines pénètrent profondément dans l'arbre respiratoire, jusque dans les petites bronches et les alvéoles où s'effectuent les échanges gazeux. Cela se traduit par la gorge qui brûle, le nez complètement bouché.

Ces pics de pollution peuvent aussi provoquer des crises de toux sèche avec une irritation des bronches. "Je suis un peu essouflée, j'ai dû mal à respirer, comme après un jogging où on se sent un peu oppressé", témoigne Laura. "J'ai la gorge qui gratte comme si j'avais avalé du poivre. C'est désagréable. ", raconte Marie-Hélène. Si vous vous sentez trop essouflé, faites attention car il peut s'agir d'asthme même si vous n'en avez jamais eu auparavant.

Conjonctivites à répétition. D'autres symptômes peuvent apparaître en cas de pic de pollution : les yeux qui piquent ou des conjonctivites à répétition. Des plaques d'eczéma sur le visage également, notamment chez les personnes qui se déplacent à scooter.

Les personnes les plus touchées. Les personnes les plus touchées restent les personnes âgées, les femmes enceintes, les bébés, les personnes présentant des problèmes respiratoires( asthme, bronchite chronique) ou des maladies cardiovasculaires.

Selon les spécialistes, ces symptômes vont encore durer au moins une semaine,  le temps que l'air s'assainisse un peu.

>> LIRE AUSSI - Pollution : porter un masque, est-ce utile ?

>> LIRE AUSSI - Circulation alternée : la réponse cinglante de Royal à Duflot

>> LIRE AUSSI - Plan anti-pollution : ce qu'Hidalgo concocte pour Paris