Pollens : comment lutter contre les allergies ?

  • A
  • A
Pollens : comment lutter contre les allergies ?
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Alors qu'une alerte aux pollens et un risque "élevé" d'allergies est annoncé cette semaine, Europe 1 vous donne des conseils pour que le printemps ne rime pas avec éternuement.

Le retour du printemps marque aussi le retour des allergies aux pollens. Le Réseau national de surveillance aéorobiologique a d'ailleurs prévenu que cette semaine comprenait un risque "élevé" d'allergie aux pollens. Une forme d'allergie qui est en augmentation depuis 20 ans. En France, environ 30% de la population adulte et  20% des enfants seraient aujourd'hui concernés, selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses).

Une allergie, c'est quoi ? "On est tous doté d'un système immunitaire qui normalement nous défend contre les infections, les virus, les parasites, les bactéries, etc. Ce système immunitaire développe des stratégies d'attaque contre ces corps extérieurs qui nous agressent. Lorsque l'on est allergique, le système immunitaire considère ces éléments anodins, comme les poils de chats ou le pollen, comme des agresseurs. Ces éléments bouleversent le système immunitaire des personnes allergiques en leur causant bien souvent des réactions inflammatoires", résume Martine Perez, médecin généraliste, contactée par Europe 1.

Pourquoi il y a de plus en plus de personnes allergiques ? Plusieurs changements permettent d'expliquer une hausse du nombre de personnes allergiques. Les spécialistes parlent notamment de l'influence du réchauffement climatique. "Le réchauffement climatique a élargi la période de pollinisation, qui augmente donc en durée et en intensité. Si bien qu'aujourd'hui, une personne sur trois est allergique aux pollens de platane, de bouleau, etc.", détaille la médecin généraliste.

Une autre théorie permet d'expliquer l'augmentation du nombre de personnes allergiques ces 20 dernières années. La société hygiéniste serait en effet responsable d'une certaine fragilité des individus. "L'excès d'hygiène fait que les systèmes immunitaires ne sont plus confrontés à des agents infectieux et sont donc plus sensibles", explique encore Martine Perez, médecin généraliste.

Comment lutter contre les allergies ? Il est d'abord conseillé de consulter un médecin ou un allergologue pour déterminer les causes de l'allergie. En fonction de l'allergène, le médecin donnera un traitement approprié, généralement des inhalations de corticoïde et d'antihistaminique. Concernant ce dernier traitement, il doit être renouvelé toutes les semaines, car il est seulement efficace sept jours. Par ailleurs, les antihistaminiques sont particulièrement coûteux et ne sont pas remboursés. En cas de risques de "chocs allergiques", il est conseillé aux personnes allergiques d'avoir avec soi une panoplie de corticoïde et d'adrénaline.

Outre les traitements, plusieurs astuces permettent de réduire les crises d'allergies. "D'abord, il faut éviter ce à quoi on est allergique", conseille logiquement Françoise Forette, professeur de gériatrie et directrice de l'International Longevity Centre-France, interrogée par Europe 1. On conseillera donc d'éviter les espaces verts et d'éviter de faire du sport quand il y a du vent et entre 11 heures et 16 heures, c'est-à-dire quand les pics de pollinisation sont les plus élevés.

Enfin, en intérieur, il est recommandé d'aérer son domicile, tôt le matin et tard le soir, afin de renouveler l'air en dehors des pics de pollinisation. On conseille également de se dévêtir dans sa salle de bain, plutôt que dans sa chambre, pour ne pas répandre les pollens. Et enfin, de prendre une douche en rentrant chez soi.

Ecoutez le Grand direct de la santé sur le sujet :

>> LIRE AUSSI -Pollens : gare aux allergies dans les jours à venir

>> LIRE AUSSI- Pollen : les allergies arrivent, les solutions aussi

>> LIRE AUSSI- Allergies : comment affronter le printemps précoce