Pneumonie : attention aux complications

  • A
  • A
Partagez sur :

Infection pulmonaire qui se soigne bien, la pneumonie peut toutefois se révéler plus grave en cas de complications comme l'explique le Dr Gérald Kierzek dans "Questions de santé".

La pneumonie est une infection respiratoire qui touche les poumons. Mais, contrairement à la bronchite, elle descend jusque dans les alvéoles du poumon. Cette maladie se manifeste par des douleurs thoraciques, comme un point de côté, un essoufflement et une forte fièvre, jusqu'à 39-40 degrés, détaille le Dr Gérald Kierzek dans Questions de santé sur Europe 1. Pour la diagnostiquer, le médecin traitant prescrit généralement une radio et si une zone blanche apparaît, il s'agit bien d'une pneumonie.

Plusieurs façons de l'attraper. Le pic épidémiologique se situe en hiver. Les sujets en bonne santé peuvent être atteints par le pneumocoque, une bactérie qui va causer cette pneumonie. Les personnes les plus fragiles sont plutôt touchées par des bactéries comme l'Haemophilus ou la légionelle - d'où la légionellose, une infection pulmonaire peu courante. "Un virus comme la grippe peut aussi également entraîner une pneumonie par infection d'une bactérie déjà présente dans le corps", rappelle le Dr Kierzek. C'est notamment le cas chez les personnes âgées, chez celles souffrant d'insuffisances respiratoires chroniques ou chez les patients ayant un système immunitaire affaibli. Mais la pneumonie n'est pas vraiment contagieuse.

Risque de généralisation. La pneumonie peut avoir des complications. L'infection peut passer du poumon dans le sang et se généraliser, ou conduire à une insuffisance respiratoire. Ce qui entraîne alors une hospitalisation, notamment chez les plus de 65 ans. "L’alcool et le tabac peuvent également être des facteurs aggravants de la pneumonie", alerte le Dr Kierzek. Autrement, on guérit très bien de cette infection, à condition de prendre des antibiotiques si la pneumonie est bactérienne. Normalement, en 48 à 72 heures, la fièvre descend. Si ce n'est pas le cas, il faut changer les antibiotiques.