01/02/2018 - 19h56

Plan cancer : 400.000 nouveaux cas en 2017

© MYCHELE DANIAU / AFP

L'Institut national du cancer estime que "la mobilisation reste nécessaire", à trois jours de la Journée mondiale de lutte contre le cancer, dimanche.

Les nouveaux cas de cancer en 2017 sont estimés à 400.000 et les décès à 150.000, a souligné l'Institut national du cancer (INCa), jeudi, lors de la remise du rapport annuel sur le plan cancer 2014-2019. "La mobilisation reste nécessaire", a estimé l'organisme chargé de piloter ce plan, dont le quatrième rapport annuel a été remis au président de la République, Emmanuel Macron, à trois jours de la Journée mondiale de lutte contre le cancer dimanche. Le troisième plan cancer, doté de 1,5 milliard d'euros, doit s'achever fin 2019. "À deux ans de l'échéance (…), près des deux tiers des indicateurs de suivi des objectifs" ont été réalisés, a assuré l'INCa.

Le cancer de la prostate plus fréquent chez l'homme, du sein chez les femmes. Début janvier, l'INCa, l'agence sanitaire Santé Publique France, le réseau des registres des cancers Francim et les Hospices civils de Lyon ont publié des projections sur le cancer en France en 2017. Selon eux, chez l'homme, les nouveaux cas de cancers les plus fréquents sont ceux de la prostate (48.400 nouveaux cas estimés en 2013, pas de projection possible pour 2017), du poumon (32.300 nouveaux cas en 2017) et du côlon-rectum (24.000).

Chez la femme, le cancer du sein reste de loin le plus fréquent (59.000) devant le cancer du côlon-rectum (20.800) et du poumon (16.800). Les cancers responsables du plus grand nombre de décès chez l'homme sont ceux du poumon (20.800 décès), du côlon-rectum (9.300) et de la prostate (8.200). Chez la femme, il s'agit des cancers du sein (11.900 décès), du poumon (10.200) et du côlon-rectum (8.400).