Peut-on boire, sans risque, l’eau du robinet ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Souvent bien meilleure pour la santé que ce que les Français ont tendance à croire, l'eau qui sort de nos robinets est étroitement surveillée.

65% de Français boivent l’eau du robinet tous les jours. Une habitude qui facilite la vie lorsque l’on habite au sixième étage sans ascenseur. Mais y a-t-il des risques pour la santé à boire quotidiennement l’eau qui sort de nos canalisations ? Question de santé s'est penché sur le sujet.

Une carte des robinets de France. "L'eau est potable quasiment partout en France", indique le docteur Gérald Kierzek au micro de Question de Santé, rappelant que les Agences régionales de Santé font des contrôles réguliers à tous les niveaux de la chaîne de distribution. Le site internet du ministère de la Santé met d’ailleurs à la disposition des citoyens une carte interactive qui peut vous permettre de connaître précisément ce que contient l’eau qui sort de vos robinets et surtout, si elle est, ou non, conforme aux exigences de qualité pour la consommation. Généralement, des communiqués sont rapidement publiés par les municipalités en cas de contamination.

La présence de chlore, un bon signe. L’eau du robinet peut néanmoins avoir un goût de chlore qui rebute certains. "Au contraire, si elle a du chlore, c’est qu’elle est meilleure pour la santé, dans la mesure où elle est purifiée des bactéries et des virus", argumente le praticien. D'ailleurs, dans le cadre du plan Vigipirate, la concentration en chlore de l’eau qui circule dans nos canalisation a été augmentée.

Traces médicamenteuses. Des études ont démontré que l’eau des lacs et des rivières pouvait être contaminée par des médicaments. Le magazine 60 millions de consommateurs, dans une étude en partenariat avec l'association France libertés publiée en 2013, pointait également plusieurs marques d’eau minérale. Mais ce problème concerne aussi l’eau du robinet. "Entre les rejets dans l’évier, l’excrétion naturelle – je ne vous fais pas un dessin -, et les rejets de l’élevage industriel, ça peut aboutir à ce qu’il y ait une concentration de médicaments, comme le paracétamol ou les médicaments antidiabétiques, dans l’eau que l’on consomme", reconnaît Gérald Kierzek.

Ne pas jeter ses médicaments n'importe où. Mais s’il peut y avoir des effets sur les animaux, et en particulier sur les cycles de reproduction, "il n’y a pas de risques particuliers sur la santé humaine". Néanmoins, "s’il y a un bon réflexe à avoir, c’est de ne pas jeter ses médicaments à la poubelle, dans l’évier ou dans la nature, mais de les rapporter à la pharmacie", conclut le médecin.