Oreilles : quand le cérumen pose problème

  • A
  • A
Partagez sur :

Le cérumen, et non pas cire humaine, est une substance naturelle protectrice. Accumulée, elle peut néanmoins créer un bouchon. Le médecin Gérald Kierzek explique comment la considérer.

Elle vous apparaît sans doute peu ragoutante, avec sa couleur jaunâtre, voire brune. Pourtant la cire dans les oreilles, le cérumen, n'en est pas moins utile. Le docteur Gérald Kierzek l'explique dans Questions de santé et donne ses conseils en cas de problème.

Protectrice. La cire des oreilles est normalement un bouclier naturel. "Elle sert à protéger les parois du conduit auditif. Elle est secrétée dans le conduit auditif par les glandes cérumineuses. Elle piège aussi les poussières et les bactéries." 

>> Pourquoi alors chasser la cire ? Le problème survient quand la cire en arrive à créer un bouchon, qui peut lui même créer des acouphènes, des baisses d'audition, des bourdonnements, des irritations, voire des vertiges. "Parfois, la substance va s'accumuler, surtout sous l'effet de gestes intempestifs et mauvais qui vont pousser, boucher et accumuler la cire. Le cérumen va alors former un bouchon qui va obstruer le conduit auditif." Les baignades peuvent aggraver un bouchon, puisque celui-ci pourra gonfler au contact de l'eau. Attention aussi aux bouchons d'oreille, aux aides auditives et aux casques audio intra-auriculaires qui vont avoir pour effet d'augmenter les sécrétions. 

>> Consultez un médecin en cas de bouchon. En cas de bouchon, gare aux méthodes employées pour le faire disparaître ! S'il est possible d'utiliser des chandelles ou bougies auriculaires dites de Hopi "supposées provoquer une aspiration du bouchon après l'exposition d'une flamme", Gérald Kierzek ne recommande pas cette méthode "peu efficace" et qui peut provoquer "une brûlure". De même, "il ne faut pas s'amuser à utiliser des instruments pointus (trombones, allumettes, épingles, etc.) qui pourraient perforer le tympan, précise-t-il. Le mieux est de consulter son médecin généraliste qui tentera de dissoudre le bouchon. En dernier recours, un spécialiste ORL pourra l'extraire avec une petite pince.

>> Nettoyer les oreilles. Là encore, la prudence est de mise. Pour nettoyer les oreilles, le coton-tige classique n'est pas préconisé par le médecin. "Il va avoir tendance à repousser et favoriser le bouchon", indique Gérald Kierzek. La meilleure méthode est d'utiliser la douchette (non pas dentaire, attention, mais simplement le jet de la douche). Enfin, il existe des cotons-tiges adaptés, qui ont une forme particulière. "Ils n'entrent pas complètement dans le conduit auditif." Pour les plus jeunes, un simple nettoyage de contour de l'oreille suffit.