Ophtalmo : un syndicat interpelle les candidats à la présidentielle pour réduire les délais d'attente

  • A
  • A
Ophtalmo : un syndicat interpelle les candidats à la présidentielle pour réduire les délais d'attente
Zéro délai pour un rendez-vous en ophtalmologie est une question de volonté politique, selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof). @ MEHDI FEDOUACH / AFP
Partagez sur :

"Zéro délai chez l’ophtalmologiste en 2022, c’est possible !", voici le nom de la pétition lancée par le Syndicat national des ophtalmologistes de France qui interpelle les candidats à la présidentielle. 

Zéro délai pour un rendez-vous en ophtalmologie est une question de volonté politique, selon le Syndicat national des ophtalmologistes de France (Snof) qui enjoint mardi les candidats à la présidentielle de se saisir du sujet.

Un délai d'attente souvent supérieur à trois mois. "Il faut augmenter le nombre d'étudiants en ophtalmologie en débloquant le numerus clausus pour remplacer les départs en retraite, et développer les coopérations entre ophtalmologistes et orthoptistes", plaide Thierry Bour, président du Snof. La loi Santé permet depuis le 6 décembre aux orthoptistes exerçant dans des cabinets de médecins ophtalmologistes de réaliser le bilan visuel d'un patient pour des lunettes afin de réduire les délais d'attente pour un rendez-vous, qui varient de 60 à 111 jours en moyenne. Mais pour le syndicat, cela ne suffit pas.

Augmenter le nombre d'internes. "Il est urgent d'augmenter le nombre d'internes formés pour remédier durablement aux délais d'attente", estime Thierry Bour. "Cette année 150 nouveaux ophtalmologistes seront formés, mais 250 partiront à la retraite en 2017, alors que l'activité croît avec le vieillissement de la population", souligne-t-il. Le syndicat a mis en ligne une pétition pour demander aux candidats à la présidentielle qu'ils "s'engagent sur l'ouverture de 100 postes supplémentaires dans les facultés de médecine". Ses propositions, "réalisables", visent à arriver à zéro délai en 2022.