Opérée deux fois à cause du Mediator

  • A
  • A
Opérée deux fois à cause du Mediator
@ MAXPPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Opérée à cause du Mediator, Isabelle va devoir repasser devant un chirurgien.

Prescrit pour lutter contre le diabète ou pour servir de coupe faim, le Mediator serait à l’origine de 500 décès et de nombreuses complications médicales. Isabelle, qui a pris ce médicament pendant quatre ans, a déjà dû être opérée une première fois en raison des complications cardiaques provoquées par le Mediator.

Suite à cette opération, elle a continué à prendre du Mediator. Depuis, elle vient d’apprendre qu’elle va devoir à nouveau être opérée. “On a fini par découvrir un valvulopathie“, témoigne-t-elle sur Europe 1, avant d’ajouter : “Ce n’est quand même pas normal, je ne dois plus travailler.(…) A quarante ans on aimerait pouvoir vivre normalement“.

Elle décrit les conséquences terribles provoquées par ce traitement.

"On vous casse toutes les côtes, il y a une énorme cicatrice sur la poitrine“, déplore-t-elle :

Suite à la mise en cause de ce médicament, le ministre français de la Santé, Xavier Bertrand, a recommandé mardi à "tous ceux" qui ont pris du Mediator de consulter un médecin, "tout particulièrement" ceux qui en ont pris pendant 3 mois au cours des 4 dernières années.

Le médicament du laboratoire Servier serait déjà impliqué dans 500 décès. C’est notamment le cas de la femme de Frédéric Boussinot, qui a raconté sur Europe 1 son calvaire. "Elle en a pris en 2002, et un an et demi plus tard elle a commencé à avoir ce qu’elle a identifié comme étant de l’asthme, ce qui a été diagnostiqué ensuite comme étant une valvulopathie. Elle est morte six mois plus tard“, a-t-il raconté.

Vous vous posez des questions sur ce médicament ? Europe 1.fr a fait le point sur ce médicament et ses effets.