Nos organismes sont-ils vraiment sensibles aux variations de temps ?

  • A
  • A
Partagez sur :

Le manque de lumière peut avoir de graves conséquences sur notre organisme, prévient le médecin d'Europe 1 Gérarld Kierzek.

Les températures se radoucissent, le ciel se dégage, et voilà votre moral qui bondit ? Un coup de froid et vos douleurs articulaires vous reprennent ? Connaissez-vous la météo-sensibilité ? Pour le docteur Gérald Kierzek, "il ne s'agit pas uniquement d'un concept marketing. On le retrouve également dans la médecine hippocratique".

  • La météo-sensibilité, c'est quoi ?

Ce sont des symptômes qui apparaissent avec les changements de temps, les variations de température, l'apparition de vent, par exemple. "Des patients souffrent alors de maux de tête, d'insomnies, parfois de palpitations. Cela joue également sur le moral", indique le Dr Kierzek. Tout le monde ou presque l'a déjà expérimenté : quand la météo est maussade, on a le moral en berne. "Cela s'explique par l'augmentation des hormones de stress, notamment du cortisol", explique le médecin d'Europe 1. Quand il fait gris, il y a également moins de lumière, et celle-ci influence l'humeur. C'est ce que l'on appelle le blues saisonnier. Mais cela peut parfois aller jusqu'à la dépression. 

  • Des rhumatismes à l'approche du mauvais temps, c'est possible ?

Certaines personnes affirment déclencher des rhumatismes avec les variations de météo. "C'est une légende tenace, non-prouvée scientifiquement, mais qui est indéniablement expérimentée par les patients. Et ce n'est pas parce qu'on ne l'a pas prouvé scientifiquement, que l'on n'a pas d'outil de mesure, que les symptômes n'existent pas", assure Dr Kierzek.

  • La lumière, un médicament naturel ?

"On sait que les UV ont des effets bénéfiques sur des maladies dermatologiques, comme l'eczéma ou le psoriasis. Par ailleurs, la lumière est indispensable pour la synthèse de vitamines, notamment la vitamine D qui passe par la peau", souligne le médecin d'Europe 1.

De manière générale, la luminothérapie est efficace, soit grâce à la lumière naturelle, soit grâce à la lumière artificielle. Des lampes de luminothérapie peuvent aider à passer le cap du blues saisonnier. Des études montrent que, lorsque les jours s’allongent, les effets sont aussi bénéfiques sur les patients que des antidépresseurs".

Alors n'hésitez plus, sortez, aérez-vous et gorgez-vous de lumière !