Motilium : l'agence du médicament met en garde

  • A
  • A
Motilium : l'agence du médicament met en garde
L'Agence du médicament ANSM a émis "mise en garde" contre tout usage inconsidéré du Motilium et autres médicament à base de dompéridone.@ MaxPPP
Partagez sur :

SANTÉ - L'agence du médicament recommande de "reconsidérer l'utilité de toute nouvelle prescription" mais pas de le retirer du marché.

La prescription de médicaments anti-nausées et vomissements à base de dompéridone (Motilium ou autres marques) doit être "la plus courte" et "la dose la plus faible possible", souligne vendredi l'Agence du médicament ANSM dans une "mise en garde" contre tout usage inconsidéré.

L'agence sanitaire recommande également de "reconsidérer l'utilité de toute nouvelle prescription" de ces médicaments vendus sous l'appelation Motilium (Janssen-Cilag) et sous d'autres marques. Elle rappelle l'existence de "risques cardiaques rares" mais potentiellement graves. En l'occurrence il s'agit de risques de troubles du rythme cardiaque, potentiellement mortels, évoqués dans ses précédents documents.

L'ANSM rappelle et met à jour ses recommandations en attendant les résultats  de la réévaluation bénéfice/risque européenne, demandée par la Belgique, sur le profil de sécurité cardiovasculaire de ces médicaments (vendus sans ordonnance dans certains pays de l'Union européenne, mais pas en France). Les résultats de cette réévaluation par le Comité pour l'évaluation des risques en matière de pharmacovigilance (PRAC) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) sont attendus en mars.