Mort d'un nourrisson : "lien probable" avec l'administration de l'Uvestérol D", selon l'Agence du médicament

  • A
  • A
Mort d'un nourrisson : "lien probable" avec l'administration de l'Uvestérol D", selon l'Agence du médicament
@ DIDIER PALLAGES / AFP
Partagez sur :

C'est la conclusion des premières investigations menées suite à la mort d'un nourrisson le 21 décembre dernier à Paris. 

Les "investigations disponibles à ce jour" sur la mort d'un nourrisson à Paris le 21 décembre dernier "mettent en évidence un lien probable entre le décès et l'administration" du médicament Uvestérol D, a annoncé mercredi l'ANSM.

"Procédure auprès du laboratoire". "Aussi, en dépit des mesures de réduction des risques mises en place depuis 2006 pour sécuriser l'administration et le renforcement des recommandations, l'ANSM lance, par mesure de précaution, une procédure contradictoire auprès du laboratoire en vue de la suspension de la commercialisation de sa spécialité Uvestérol D, dans les prochains jours", précise l'agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé dans un communiqué.