Moins d’obèses chez les ados

  • A
  • A
Moins d’obèses chez les ados
@ MAXPPP
Partagez sur :

"La France est le seul pays développé où la courbe s'est inversée", selon la ministre de la Santé.

Le nombre d’adolescents obèses ou en surpoids a chuté. C’est ce qu’a révélé mercredi la ministre de la Santé, à la veille de la publication du bilan du deuxième Programme national nutrition santé (PNNS), qui couvre la période 2006-2010. Roselyne Bachelot a expliqué que le pourcentage d'adolescents obèses ou en surpoids avait baissé en France depuis 2000 de 18 à 16%. "La France est le seul pays développé où la courbe s'est inversée" dans ce domaine, a assuré la ministre.

Disparités sociales

Ce qui est observé sur la population générale "masque des disparités sociales importantes", nuance Serge Herckberg, le vice-président du PNNS. La réduction de l’obésité est "moindre voire n’existe pas" chez les classes sociales les plus défavorisées.

Les raisons

Parmi les pistes qui justifieraient la chute du nombre de jeunes en surpoids : la consommation de fruits et légumes. Une enquête indique une hausse du nombre de personnes consommant cinq fruits ou légumes sur la période entre 2005 et 2008, de 10 à 12%. Selon une autre enquête, 43% des Français assurent consommer 400g de fruits ou légumes par jour, soit cinq portions de 80g. Et on sait que la consommation de sel par personne a chuté de 10 à 8 grammes.

Autre indice : les activités sportives. Les deux tiers des Français disent pratiquer aujourd'hui une demi-heure d'activité physique quotidienne, telle que la marche rapide ou la montée des escaliers. Une recommandation, encore, du PNNS.