Marisol Touraine veut "développer" la chirurgie ambulatoire

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - La ministre des Affaires sociales et de la Santé a reconnu que, si ce n’était pas une “baguette magique”, elle permettait de “faire des économies”.

Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, invitée d'Europe 1 jeudi matin, a apporté son soutien au développement de la chirurgie ambulatoire, qui consiste à réaliser des opérations qui ne nécessitent pas de nuits d’hôpital. “L’ambulatoire n’est pas une baguette magique, mais il faut la développer. Cela permet de faire des économies, a reconnu la ministre. Beaucoup de gens n’ont aussi pas envie de rester trop longtemps à l’hôpital. Lorsque vous avez été opéré et que vous rentrez chez vous, c’est plus agréable et plus confortable.”

Comme exemple, Marisol Touraine a désigné notamment les opérations des yeux. “La chirurgie de la cataracte, on peut se dire que d’ici trois ans, 100% des actes seront réalisés en chirurgie ambulatoire. C’est possible, donc il n’y a pas de raison de ne pas le faire”, a-t-elle expliqué. La ministre a néanmoins estimé que le développement de ce système ne permettrait probablement pas d’économiser cinq milliards d’euros, comme la Cour des Comptes l’a déjà évoqué.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

ZOOM - Sécurité sociale : où Valls va-t-il trouver les 11 milliards ?

SANTE - La chirurgie ambulatoire, qu'est-ce que c'est ?

ZOOM - Sécu : la Cour des comptes sonne l'alarme

ZOOM - Rapport de la Cour des comptes : Christiant Eckert reste optimiste