Maigre comme une feuille A4, l'inquiétante mode venue de Chine

  • A
  • A
Maigre comme une feuille A4, l'inquiétante mode venue de Chine
@ AFP
1278 partages

Sur Twitter, de nombreuses jeunes filles partagent des photos d'elles derrière une simple feuille de papier, pour vanter leur maigreur.

À la rédaction d'Europe 1, personne n'a réussi le test (ce ne sont pourtant pas les tailles de guêpe qui manquent). De quel test parle-t-on ? Celui dit de la "taille format papier A 4". Depuis une petite semaine, de nombreuses photos foisonnent sur les réseaux sociaux : on y voit des jeunes filles tout sourire, car elles parviennent à placer une feuille A4 devant leur ventre ou leur dos, sans que rien ne dépasse sur les côtés. On parle d'une feuille à la verticale, ce qui veut dire que leur taille ne dépasse pas 21 centimètres.





21 centimètres, c'est moins que Miss France. Les premières photos ont commencé à se multiplier à vitesse grand V autour du 15 mars sur le réseau social chinois Weibo, puis sur Twitter dans le monde entier, y compris en France. Les jeunes filles qui réussissent le test affichent une mine ravie. Et celle qui échouent promettent une mise au régime fissa, signe qu'il s'agit bien d'un critère de beauté à atteindre, selon elles.

Et c'est bien là qu'il y a source d'inquiétude. Une taille de 21 centimètres, c'est neuf centimètres de moins que la moyenne française… et quatre centimètres de moins que la taille de Miss France. Quatre centimètres, à ce niveau-là, c'est beaucoup. "Cela fonctionne sur le même modèle que l'anorexie mentale : contrôler à l'extrême son corps à qui l'on refuse de devenir soi-même. Avec un seul but : contrôler son image", s'inquiète la nutritionniste Corinne Chicheportiche, citée par Le Parisien. Et de poursuivre : les adolescents "ne font plus la différence entre minceur et maigreur".

>> En réaction à cette nouvelle tendance, d'autres internautes jouent la carte de l'humour :







La maigreur excessive peut tuer. Une maigreur excessive, en ce qu'elle affaiblie la résistance du corps, voire diminue la taille du cœur ou des artères, selon l'Organisation mondiale de la santé, augmente le risque de certaines maladies, ouvrant la voie à de multiples infections voire à l'ostéoporose, une maladie du squelette qui fragilise les os. Dans certains cas, elle peut même s'avérer mortelle. D'où l'intérêt de consulter son médecin, pour fixer votre indice de masse corporelle "normal" (le ratio poids/taille qui ne vous met pas en danger) et s'y tenir.