Londres : David Bowie a guidé leur jeunesse

  • A
  • A
Londres : David Bowie a guidé leur jeunesse
@ CHRIS RATCLIFFE / AFP
Partagez sur :

A Londres, les fans de David Bowie ont rendu hommage lundi au chanteur. Ceux qui étaient adolescents dans les années 1970 étaient partagés entre tristesse et reconnaissance.

REPORTAGE

Les posters de Ziggy Stardust recouvraient leurs chambres d'ados. Plus de 2.000 personnes se sont rassemblées lundi soir à Londres pour rendre hommage à David Bowie, décédé dimanche à 69 ans. Toute une génération, ravie que le rockeur bouscule les mœurs de l'Angleterre à cette époque-là.

"Jamais aucun chanteur n'avait osé ça". Comme son idole, Barbara a grandi dans les ruelles de Brixton. Elle avait onze ans, il chantait Starman. "On avait jamais vu quelqu'un comme lui", se souvient-elle. "Jamais aucun chanteur n'avait osé ça. Il n'arrêtait pas de changer, c'était original, créatif, et surtout ça nous montrait que ceux qui veulent être différents ont aussi leur place, qu'on a le droit d'être extravagants."

"J'avais la même coupe de cheveux". Dans les années 1970, Bowie casse les codes, bouscule l'Angleterre, et jusque très loin des villes, fait souffler un vent de liberté sur la jeunesse. Cela ne plaisait pas beaucoup à ses parents, mais Gillian voulait déjà tout faire pour lui ressembler. "Je devais avoir douze ou treize ans, mais j'avais déjà la même coupe de cheveux que lui et c'était quelque chose", s'amuse-t-elle. "Je vivais à la campagne, donc c'était un peu osé là-bas. Grâce à lui on pouvait être qui on voulait, et il nous a appris qu'on ne doit pas se soucier du regard des autres, qu'on doit vivre comme on veut."

Aujourd'hui, à plus de cinquante ans, il y a toujours un peu du chanteur chez ces Anglaises, un peu plus de maquillage, un manteau coloré, mais beaucoup de tristesse, et l'impression d'avoir vu disparaître un morceau de leur jeunesse.