Levothyrox : "On se moque" des patients

  • A
  • A
Partagez sur :

Pour Nell Gaudry, co-présidente de l'Association française des malades de la thyroïde, invitée lundi sur Europe 1, le retour en pharmacie de 90.000 boîtes de l'ancienne formule de Levothyrox, équivaut à de la poudre aux yeux.

INTERVIEW

L'ancienne formule du Levothyrox, un médicament pour la thyroïde dont la nouvelle formule fait l'objet de plaintes de patients souffrant d'effets secondaires, est de retour en pharmacie dès lundi. 90.000 boîtes ont été commandées par les autorités de santé. Selon elles, plus de 9.000 personnes ont signalé à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANS) des effets indésirables attribués à la nouvelle formule du Levothyrox commercialisée depuis fin mars.

"On ne nous aura pas à l'usure". "90.000 boîtes pour 3 millions de malades, je pense qu'on se moque d'eux", a déploré lundi Nell Gaudry, co-présidente de l'Association française des malades de la thyroïde, au micro de Raphaëlle Duchemin, dans Europe 1 Bonjour. "C'est pour faire en sorte que l'on s'apaise, qu'il y ait moins de plaintes peut-être, mais on ne nous aura pas à l'usure", ajoute-t-elle, assurant que le nombre de cas estimé se rapproche plus de 15.000 que de 9.000 personnes et qu'à ce jour 800 plaintes de patients ont été déposées.

"Nous n’arrêterons pas". Selon elle, les autorités de santé ne sont pas transparentes sur les raisons de ce changement de formule. "C'est pour des raisons d'argent qu'on nous le cache", affirme Nell Gaudry. "On vient nous dire que la stabilité de l'ancienne formule était un peu étroite, ensuite on nous a parlé de problème de lactose. En ce qui me concerne, cela fait dix ans que je prends l'ancienne formule et je n'ai jamais eu aucun problème", étaye-t-elle. La présidente de l'association se dit déterminée à continuer d'interpeller les autorités de santé : "Tant qu'en France on n'aura pas le choix du médicament avec la possibilité d'avoir l'ancienne formule, nous n'arrêterons pas".

Un retour temporaire de l'ancienne formule

  • 90.000 boites ont été commandées. Des boîtes de 100 comprimés, contre 30 auparavant, sont arrivées samedi et dimanche chez les grossistes. Ils livreront ensuite les pharmacies à la demande.

  • Seuls les patients munis d'une ordonnance faisant mention de l'ancienne formule pourront obtenir l'ancienne formule du Levothyrox. La prescription devra être datée au plus tôt du 14 septembre.

  • Le retour sur le marché de l'ancienne formule est temporaire. Elle est amenée à disparaître, au plus tard, d'ici un an.