Les régimes, dangereux pour la santé

  • A
  • A
Les régimes, dangereux pour la santé
Selon un rapport de l'Anses, les régimes apportent de réelles carences alimentaires.@ MAXPPP - REUTERS
0 partage

Un rapport pointe les risques des régimes type Dukan, Weight Watchers, Mayo ou Montignac.

"Je mange, donc je maigris… et je reste mince". La maxime, née avec la méthode Montignac, s’effondre. L'Agence de sécurité sanitaire alimentation, environnement et travail (Anses), créée en début d’année, s’est penchée sur 15 régimes et les accable tous dans un rapport publié jeudi.

Le régime amaigrissant à la mode - celui du Dr Pierre Dukan -, mais aussi le régime de la soupe au chou, Weight Watchers, Atkins, le californien, le citron détox, Chrononut, celui du Dr Cohen, le Fricker, The Zone, Mayo ou encore la méthode Montignac sont pointés du doigt pour leur manque d’équilibre alimentaire et les dangers qu’ils engendrent.

Après un régime, ils sont 95% à reprendre du poids

"Les régimes ne sont pas anodins. Ils sont susceptibles d’entraîner des effets indésirables importants", assure dans Le Parisien le Dr Lecerf, qui a mené l’équipe de médecins de l’Anses chargée de rédiger un rapport sur les régimes. Selon lui, "dans 95% des cas, il y a reprise de poids après le régime". Il va même plus loin, estimant que "chaque régime est moins efficace que le précédent, et la reprise de poids est plus importante".

Mais surtout, le rapport évalue de grands déséquilibres en macronutriments - lipides, glucides, protéines -, en vitamines et aussi en minéraux. Pas seulement : les régimes contiennent "beaucoup trop de sel" - mauvais pour la santé en trop grande quantité -, rapporte le Dr Lecerf.

Trop de déséquilibres

Dans le détail, pour plus de 80% des régimes, les apports en protéines sont supérieurs aux apports nutritionnels conseillés (ANC), voire très supérieurs comme dans le régime Dukan, qui en fait sa marque de fabrique, indique le rapport. Les apports en fibres sont dans trois régimes sur quatre inférieurs à l'ANC, voire parfois près de dix fois moindres, comme dans les deux premières phases des régimes Dukan. Et plusieurs - comme le Zone, Chrononut ou Atkins - proposent des apports lipidiques supérieurs à la fourchette haute des ANC.

L'apport en vitamine C est souvent trop faible, notamment pour les régimes Dukan et Fricker. La tendance est la même quant à l'apport en vitamine D, sauf pour le régime Dukan durant les phases 2 et 3, où il est quatre fois plus élevé que les recommandations.

Les besoins en calcium sont très rarement atteints, notamment avec les régimes Mayo, Montignac durant la phase 2 ou encore Fricker pendant la phase 3. A contrario dans deux des phases de Dukan où les apports sont 2 fois supérieurs aux ANC, note le rapport. Ce dernier lors de la première phase fournit également plus de deux fois le maximum de sodium recommandé.

Les régimes sont dangereux pour la santé

Pire encore que ces déséquilibres de macronutriments, l’agence sanitaire établit également que ces régimes font courir de nombreux risques de santé à ceux qui les pratiquent. Parmi les principaux risques : la diminution de la masse minérale osseuse et les risques de fracture, ainsi que la réduction en acides gras polyinsaturés "indispensables", le risque de calculs biliaires avec les régimes très hypocaloriques, et de cancer colorectal avec les régimes pauvres en glucides complexes et en fibres.

"Rien ne peut remplacer en termes de santé une alimentation équilibrée, diversifiée", conclut l’Anses. Elle recommande, en cas d'obésité, une prise en charge par des spécialistes.