Les pandémies depuis un siècle

  • A
  • A
Les pandémies depuis un siècle
@ Reuters
Partagez sur :

Voici un rappel des principales pandémies grippales depuis un siècle.

La grippe a été responsable au XXe siècle de trois grandes épidémies. Entre 1918 et 1919, la "grippe espagnole" a touché une grande partie de la population mondiale et a fait au moins 40 millions de morts, selon l'OMS.

Les pandémies suivantes ont été moins meurtrières. La grippe asiatique, en 1957-1958, a toutefois provoqué la mort de quelque 4 millions de personnes. La grippe de Hong-Kong en 1968-1969 a été responsable du décès de 2 millions de malades.

Depuis le début du XXIe siècle, plusieurs épidémies ont éclaté sans causer autant de décès que les grandes pandémies du siècle précédent. L'épidémie de la pneumonie atypique (Sras), qui est apparue dans la province chinoise du Guangdong en novembre 2002 avant de provoquer une crise en 2003, a touché 8.000 personnes et fait plus de 800 morts dans le monde, dont près de 350 décès en Chine. Et la souche H5N1 du virus de la grippe aviaire a tué plus de 250 personnes, principalement en Asie du Sud-est, depuis son émergence en 2003.

Les épidémies annuelles de grippe sont à redouter car une part importante de la population est touchée par ce virus à mutation très rapide produisant régulièrement de nouvelles souches contre lesquelles l'homme n'a pas d'immunité. Considérées comme un problème majeur de santé publique, ces épidémies entraînent chaque année entre 3 et 5 millions de cas graves, dont 250.000 à 500.000 succombent au virus, selon l'OMS.