Les gels antibactériens sont-ils dangereux pour la santé ?

  • A
  • A
Les gels antibactériens sont-ils dangereux pour la santé ?
@ AFP
Partagez sur :

Utiliser fréquemment un gel antibactérien favoriserait l’absorption du bisphénol A, un perturbateur endoctrinien, révèle une étude américaine. 

Ils sont partout. Chez le pharmacien, mais aussi dans les supermarchés. Les gels antibactériens sont devenus incontournables surtout après les épidémies de grippe H1N1 ou d’Ebola. Pourtant, selon une étude américaine, repérée par Ouest-France et publiée dans la revue scientifique Plos One, ces petits gels miracles pourraient être dangereux pour la santé. En cause : le bisphénol A, une perturbateur endoctrinien, dont il favoriserait l’absorption.

Le Bisphénol A, qu’est ce que c’est ? Le bisphénol A serait responsable de dérèglements hormonaux : dégradation de la qualité et de la quantité du sperme, fausses couches, augmentation du risque d’obésité… Son utilisation est interdite en France depuis janvier 2013 pour les contenants alimentaires destinée aux nourrissons. Cette interdiction a été généralisée à tous les contenants alimentaires en janvier dernier.

Néanmoins, en janvier, l’Autorité européenne pour la sécurité des aliments affirmait que le Bisphénol A "ne présentait pas de risque pour la santé des consommateurs".

Les hôpitaux ne sont pas concernés. Nuance de taille : les gels hydroalcooliques utilisés en milieu hospitalier ne seraient pas concernés, selon l’étude. Il faut aussi rappeler que l’universalisation de ce gel dans les hôpitaux du monde entier par le docteur Didier Pittet permet de sauver chaque année huit millions de vies de patients infectés par des maladies nosocomiales.

Des enfants en état d’ébriété. En 2013 déjà, l’association des médecins Santé environnement France lançait une alerte sur les dangers des gels antibactériens. Parmi eux : des irritations, des allergies, ou encore des maux de tête. Plusieurs cas d’enfants en état d’ébriété ont même été recensés.