Les députés face aux experts de l’OMS

  • A
  • A
Les députés face aux experts de l’OMS
@ MAXPPP
Partagez sur :

Un groupe de députés s’est penché sur la question des experts pour mettre fin aux soupçons.

Après la polémique sur le rôle joué par les experts scientifiques dans la campagne de vaccination contre la grippe H1N1, un groupe de député a décidé de se pencher sur la question.

"Quelle expertise pour la santé publique ?". C’est la question que se sont posée mercredi un groupe de députés, à l’initiative du socialiste Gérard Bapt, président du groupe d’études Santé environnementale.

Le but de cette réunion était d’en savoir plus sur les liens entre experts scientifiques et l’industrie pharmaceutique, et surtout de restaurer un semblant de transparence après l’emballement autour de la grippe A qui a provoqué une perte de confiance parmi les Français.

Lutter contre les conflits d’intérêts

"Ce sont ces mœurs qui font qu’il y une défiance", a expliqué Gérard Bapt, le député à l’origine de cette réunion :

A l’issue de leur réunion, les députés ont constaté que la règle de base, qui veut que tout expert précise quels sont ses liens avec l’industrie pharmaceutique, n’est tout simplement pas appliquée. Or le manque de transparence autour des experts scientifiques chargés de conseiller l’OMS est en grande partie à l’origine du climat de suspicion, puisque la plupart travaillent pour l’industrie pharmaceutique, ce qui peut remettre en cause leur indépendance.

D’autres intervenants ont demandé la création d’une Haute Autorité pour surveiller le travail des experts, à l’image d’André Cicolella, porte-parole du Réseau environnement santé.