Les achats des lunettes sur Internet facilités

  • A
  • A
Les achats des lunettes sur Internet facilités
@ MAXPPP
Partagez sur :

SANTÉ - L'écart pupillaire sera désormais inscrit sur votre ordonnance. Mais est-ce suffisant pour avoir de bons verres ? 

L'INFO. Trois millions de Français n'achètent pas de lunettes de vue alors qu'ils en auraient besoin, notamment pour des raisons financières. Pour faciliter les achats de lunettes sur Internet, où les prix sont généralement divisés par deux, le gouvernement impose désormais aux ophtalmologistes de mentionner l'écart pupillaire sur l'ordonnance remise au patient. Cette obligation faite aux spécialistes s'inscrit dans le cadre de la loi de consommation du 17 mars 2014. La réglementation de la vente de lunettes sur internet fera, quant à elle, l'objet d'un décret qui devrait être pris à l'automne 2014, selon un communiqué de la secrétaire d'Etat à la Consommation, Carole Delga. 

Du sur-mesure en ligne. Jusqu'à présent, cet écart pupillaire, c'est-à-dire cette distance entre le milieu du nez et chacune des pupilles, était uniquement connue des opticiens, seuls habilités à la mesurer. Depuis jeudi, grâce à ces chiffres inscrits directement par les ophtalmologistes sur toutes les ordonnances de lunettes, il vous sera possible de commander en ligne une monture et des verres sur-mesure.  

Grogne des opticiens … Si elle est défendue par les associations de consommateurs pour qui elle devrait permettre une baisse des tarifs, cette mesure est évidemment fortement critiquée par les opticiens. Parce qu'ils vont forcément perdre des parts de marché. Mais surtout parce que mesurer cet écart pupillaire demande beaucoup de précision et un contact physique avec le porteur de lunettes.

… Mais aussi des médecins. Pour Jean Bernard Rottier, président du syndicat des opthalmos, cette donnée ne suffit pas, surtout dans les cas les plus sévères. "Cette mesure d'écart pupillaire est largement insuffisante pour fabriquer et monter des bons verres. Par exemple, pour les verres progressifs de dernière génération, il est absolument nécessaire que le centrage soit parfaitement adapté à la physiologie du porteur de lunettes", explique le médecin.

Risque de maux de tête. Un mauvais centrage de lunettes n'est pas anodin. "Cela peut causer des maux de tête et des douleurs cervicales", indique le docteur Rottier.