L'épidémie de gastro est arrivée en France métropolitaine

  • A
  • A
L'épidémie de gastro est arrivée en France métropolitaine
Partagez sur :

Le franchissement du seuil épidémique pendant deux semaines consécutives permet de déclarer une épidémie au niveau national. 

L'épidémie de gastro a démarré en France métropolitaine tandis que celle de grippe tarde à arriver, selon le réseau de surveillance Sentinelles.

Épidémie nationale. Le franchissement du seuil épidémique pendant deux semaines consécutives permet de déclarer une épidémie au niveau national. "Il s'agit de la seconde semaine consécutive de dépassement du seuil épidémique confirmant l'arrivée de l'épidémie en France", commente Sentinelles dans son bulletin hebdomadaire, mercredi. Les taux d'incidences les plus élevés ont été relevés en Languedoc-Roussillon (389 cas pour 100.000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (380) et Champagne-Ardenne (363).

Âge médian : 23 ans. "L'âge médian des cas (de 2 mois à 95 ans) était de 23 ans. Dans son bulletin hebdomadaire publié mercredi, l'Institut national de veille sanitaire (InVS) note de son côté que si l'activité de la grippe est restée faible, on constate une augmentation de certains indicateurs ainsi qu'une proportion plus élevée de prélèvements positifs. L'Institut appelle par ailleurs les personnes qui ne sont pas encore vaccinées à le faire alors que la couverture vaccinale des populations à risque (notamment les personnes âgées de 65 ans et plus) n'est que de 47% selon une estimation provisoire, "loin de l'objectif de 75% fixé par l'OMS". 

En France métropolitaine l'an dernier, l'épidémie de grippe de "forte ampleur", qui a durement frappé les personnes âgées, a contribué à une surmortalité hivernale record de 18.300 décès, selon l'InVS.