Le virus Zika détecté dans l'urine et la salive

  • A
  • A
Le virus Zika détecté dans l'urine et la salive
Le moustique Aedes aegypti peut transmettre Zika mais aussi la dengue et le chikungunya@ Marvin RECINOS / AFP
236 partages

Des chercheurs brésiliens ont précisé qu'il était trop tôt pour savoir s'il s'agit d'un nouveau mode de contagion. 

Le virus Zika commence à dévoiler peu à peu ses secrets. Des chercheurs brésiliens ont annoncé l'avoir découvert dans l'usine et la salive, vendredi. L'institut de recherche brésilien a précisé qu'il était cependant trop tôt pour savoir s'il s'agit là d'un nouveau mode de contagion. "La présence du virus Zika, sous forme active, a été détectée dans la salive et l'urine", a déclaré à la presse Paulo Gadelha, directeur de l'institut Fiocruz de Rio de Janeiro, "mais cela ne signifie pas qu'il existe une capacité de transmission par la salive et l'urine".

L'Amérique latine très touchée. L'Amérique latine est la région la plus touchée au monde par l'épidémie de Zika. Environ 1,5 million de malades ont été recensés au Brésil où 404 cas de microcéphalie ont été confirmés et 3.670 cas suspects sont en cours d'examen.

Le virus constitue une menace pour les femmes enceintes et est soupçonné d'entraîner dans certains cas de graves complications chez les fœtus et des microcéphalies chez les nourrissons. Face à la propagation de l'épidémie, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a décrété un état d'"urgence de santé publique de portée internationale".