Le vélo nuit aux performances sexuelles

  • A
  • A
Le vélo nuit aux performances sexuelles
@ MAXPPP
Partagez sur :

DANGER POUR LE PÉRINÉE - Une selle mal réglée peut-être à l’origine de problèmes sexuels chez l’homme comme la femme.

Périnée comprimé, couple lésé. Plus on enchaîne les kilomètres sur la selle, moins on assurerait "au lit". C’est une conclusion admise par les milieux scientifiques depuis plusieurs années déjà et rapportée par Le Figaro Santé. Elle s’appuie sur trois études (en 1998, 2010 et 2014), dont la dernière est parue à l’occasion du congrès annuel de la sexualité féminine à San Diego, en Californie. Toutes affirment que de trop longues sorties à vélo provoquent une compression anormale du périnée, entraînant par là-même un manque d’afflux sanguin aux organes génitaux. "La position basse des mains sur le guidon, relativement à la hauteur de la selle, s'accompagne d'une augmentation de la pression de la selle sur le périnée et d'une réduction des sensations au niveau des structures du plancher pelvien", commente Marsha Guess, uro-gynécologue de l’université de Yale. De quoi diminuer le ressenti, et in fine, le désir.

Selle fendue, heureux élus. Pour appuyer ses dires, le médecin et son équipe ont fixé huit capteurs sur les selles de quarante femmes qui ont roulé 16 kilomètres par semaine. Deux tiers d’entre elles ont constaté des perturbations génitales. Les hommes sont logés à la même enseigne, puisqu’une des études précédentes avait révélé que la longueur des érections masculines diminuait en fonction du temps passé sur la selle dans la journée. Pour lutter contre ce phénomène, de deux choses l’une. Soit arrêter entièrement la pratique du vélo, soit, pour les amoureux de la petite reine, mieux régler la hauteur de son guidon. Le meilleur moyen de s’assurer que le périnée ne subit pas de pression excessive. Avec les selles fendues, qui permettent elles aussi de faire respirer notre périnée. 

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

CONSOMMATION - Le nouveau concurrent du Viagra