Le vaccin contre la grippe bientôt sous forme de patch ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Des essais ont été menés sur une centaine de volontaires aux États-Unis pour permettre la vaccination grâce à un patch. L'alternative, jugée efficace, pourrait remplacer les traditionnelles piqûres. 

La nouvelle devrait réjouir les phobiques des aiguilles. Une étude américaine réalisée sur un centaine de volontaires de 18 à 49 ans vient d'être publiée dans la célèbre revue "The Lancet ". Elle dévoile un tout nouveau genre de vaccin contre la grippe : un patch de la taille d’un pansement sur lequel on trouve une centaines de micro-aiguilles microscopiques et solubles.

Des micro-aiguilles se dissolvent dans la peau. Une fois appliquées, sur le bras par exemple, en une vingtaine de minutes, ces micro-aiguilles se dissolvent dans la peau sans douleur tout en libérant le vaccin contre la grippe dans l'organisme. Premier avantage : le vaccin peut s'auto-administrer.

Une bonne efficacité. Autre atout, selon l'étude, son efficacité. "Il est possible d'induire une vaccination qui d'un point de vue immunologique donne une réponse similaire à celle que l'on a avec un vaccin classique", confirme le professeur Bruno Lina, responsable du centre de référence sur la grippe à Lyon. "C'est intéressant. C'est quelque chose qui développe l’arsenal des vaccins contre la grippe. Ça peut améliorer la couverture vaccinale". 

Pour la grippe et d'autres maladies ? Enfin, ce vaccin-patch n'a pas besoin d'être stocké au frais. Il peut être conservé à température ambiante. Ces chercheurs ne comptent pas s'arrêter à la vaccination contre la grippe. Ils pourraient tester ce nouveau dispositif pour d'autres vaccins comme celui contre la polio ou même la rougeole.