Le très faible ensoleillement nous plombe le moral

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le déficit d'ensoleillement en ce mois de janvier atteint des records en France. Et cela joue sur nos humeurs.

Levez la tête, regardez à droite, à gauche… Il y a de fortes chances pour que vous n'aperceviez aucun rayon de soleil. Le gris s'est installé sur la France depuis le début du mois de janvier. Les météorologues ont fait leurs calculs : dans certaines régions, l'absence de soleil atteint des records depuis 25 ans.

Jusqu'à 33 heures de soleil en moins. Dans le sud-ouest, on a dénombré 33 heures de soleil en moins durant ces deux premières semaines de janvier, par rapport à la même période les années précédentes. À Paris, c'est 12 heures de soleil en moins. Et à Lille, c'est la première fois depuis 27 ans que la ville a aussi peu d'ensoleillement. Seules Brest et Quimper ont eu trois heures de soleil en plus.


Attention à la déprime. Partout ailleurs, la grisaille l'a emporté, et visiblement, ça peut plomber un peu le moral. Ce temps a bel et bien des effets sur notre corps. Vous vous sentez peut-être ralentis ou fatigués ? C'est normal. Mais attention, selon les spécialistes, le manque de soleil peut même entraîner une dépression saisonnière. Et cette grisaille devrait se maintenir dans le ciel français encore un bon moment. Selon les prévisionnistes de Météo-France, un déficit de soleil est encore prévu pour les huit jours à venir sur pratiquement toute la France, et sans doute jusqu'à la fin du mois.