Le tabac dangereux, même refroidi

  • A
  • A
Le tabac dangereux, même refroidi
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une étude montre que la fumée est dangereuse aussi sous forme de résidu déposé sur les murs.

La cigarette est dangereuse même une fois éteinte. Une nouvelle étude américaine montre que les résidus de tabac froid qui imprègnent l’intérieur des maisons produisent des substances cancérigènes, appelées nitrosamines, qui peuvent rester des mois sur les meubles, les murs ou les vêtements une fois la fumée dissipée.

"Lorsque le tabac se consume, de la nicotine est libérée sous forme d'une vapeur qui adhère fortement aux différentes surfaces à l'intérieur d'une pièce", qu'il s'agisse des murs, des revêtements de sol, des rideaux ou encore des meubles, a expliqué Hugo Destaillats, du Lawrence Berkeley National Laboratory, en Californie.

Ces molécules cancérigènes peuvent être inhalées par les personnes présentes dans la pièce. Les bébés et les enfants sont particulièrement susceptibles d'y être exposés par contact avec la peau, voire de les ingérer. Les auteurs de l’étude souhaitent donc attirer l'attention sur cette nouvelle forme indirecte de tabagisme passif qu'ils décrivent comme "un risque sanitaire méconnu".

"On s’inquiète pour des niveaux de cancérogènes notamment dans l’alimentation, qui sont extrêmement faibles […] là ils sont probablement plus élevés", note le professeur Gérard Dubois président d'honneur de l'Alliance contre le tabac.

"Il s’agit là d’hypothèses mais assez vraisemblables" :