Le bisphénol A interdit dans les biberons

  • A
  • A
Le bisphénol A interdit dans les biberons
@ Reuters
Partagez sur :

L’Assemblée nationale a voté l’interdiction de ce composant, mais pour les seuls biberons.

Le Parlement a interdit mercredi la fabrication et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A (BPA), au cours d’un ultime vote assez consensuel. L’interdiction de tous les plastiques contenant ce composé chimique a, en revanche, été refusée.

Le texte a été adopté à l'unanimité des 364 votants: UMP, PS, PCF et Verts. Seul le Nouveau Centre s'est abstenu. "Nous voulons élargir l'interdiction", a réagi Jean-Luc Préel, jugeant qu'une interdiction des seuls biberons était "insuffisante".

Une interdiction "prématurée" pour les autres produits

Gérard Bapt (PS), qui préconisait une interdiction générale, a jugé que ce vote positif n'était qu'un "petit pas". L'orateur de l'UMP, Jacques Domergue, a jugé pour sa part "prématuré" un "élargissement" de l'interdiction car "des moyens de substitution doivent être mis en place".

Le Bisphénol A a déjà été interdit dans l'ensemble des plastiques alimentaires dans plusieurs pays, comme c'est déjà le cas au Canada, au Danemark ou bien encore dans certains Etats des Etats-Unis comme le Connecticut.

Ce produit chimique de synthèse, très répandu dans le monde, est soupçonné d’être impliqué dans divers problèmes de société.