La petite prématurité impacte la santé de bébé

  • A
  • A
La petite prématurité impacte la santé de bébé
@ MAXPPP
Partagez sur :

Pour la première fois, des médecins français ont étudié l'état de santé de ces bébés, sortis du ventre de leur mère un peu trop tôt.

25% des bébés naissent 15 jours, voire 1 mois avant le terme, c'est-à-dire durant le huitième mois de grossesse. C'est ce que l'on appelle la prématurité tardive. Et pour la première fois, des médecins français ont étudié l'état de santé de ces bébés sortis du ventre de leur mère, avant l'heure. Selon une étude menée sur plus de 680.000 enfants et publiée mardi matin dans le bulletin hebdomadaire de l'Institut de veille sanitaire, ces naissances prématurées ont des conséquences sur la santé de ces bébés.

>> LIRE AUSSI - Qui décide de débrancher un grand prématuré ?

Les risques d'opération bien plus élevés. Il ressort par exemple qu'accoucher un mois avant le terme, multiplie par quinze le risque d'hospitalisation en réanimation du bébé, le premier mois de sa vie. Et jusqu'à l'âge d'un an, ces enfants ont toujours deux fois plus de risque d'être hospitalisés. En général, il s'agit d'opération pour des infections, comme des bronchiolites, des gastros ou des problèmes ORL.

Quoi qu'il en soit, cette étude montre bien que ces bébés nés "un poil" trop tôt, sont plus fragiles que les autres. En cause : leur système immunitaire, pas assez mature, pas encore tout à fait prêt à se défendre.

>> LIRE AUSSI - Prématurés : le don de lait maternel, cet inconnu

Ne pas accélérer la date de son accouchement. Par conséquent, les médecins rappellent qu'un bébé à terme, c'est 9 mois de grossesse. Donc, dans la mesure du possible, il ne faut rien faire pour diminuer ce délai. Sauf bien sûr, en cas de complications comme une hypertension artérielle par exemple. Dans ce cas précis, les spécialistes de la naissance déclenchent l'accouchement. Mais à part ça, on oublie les naissances provoquées quelques semaines avant, pour convenance personnelle.

Même chose pour les femmes qui n'en peuvent plus, au bout 8 mois de grossesse. Inutile de tester les recettes de grand-mère qui consistent à s'agiter pour accélérer la date de l'accouchement. D'abord, rien ne prouve que ça marche. Et surtout, c'est maintenant prouvé, ce n'est pas bon pour le bébé.