La dengue arrive en France

  • A
  • A
La dengue arrive en France
Le moustique tigre, vecteur du chikungunya et de la dengue.@ CDC
Partagez sur :

Un premier cas de la maladie, non importé, a été signalé en France métropolitaine.

Jusqu'à présent, les cas recensés en France avaient été contaminés en dehors de l'hexagone. Mais lundi, un "premier cas autochtone" de dengue a été signalé en France métropolitaine, à Nice dans les Alpes-Maritimes.

Un cas isolé

"Il s'agit d'un cas isolé. Le patient est guéri et en bonne santé", précise le ministère de la Santé dans un communiqué.

Le risque de développement d'une d'épidémie est considéré comme limité mais ne peut être exclu, en raison de la présence du moustique tigre dans les Alpes-Maritimes et la région, précise la DGS. La dengue se transmet d'homme à homme, uniquement par l'intermédiaire d'une piqure de moustique du genre Aedes.

Des symptômes proches de la grippe

Les symptômes de la dengue "ressemblent un peu à la grippe : de la fièvre assez brutale, associée à des douleurs type courbatures, douleur articulaire, maux de tête", a détaillé mardi au micro d'Europe 1 le professeur François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses à La Pitié-Salpétrière.

"C'est une maladie qui est fort heureusement bénigne dans la majorité des cas", a poursuivi ce spécialiste, qui prévient nénamoins : "il n'y a pas de traitement antiviral contre ce type de maladie infectieuse".

Des actions de démoustication prévues

"Afin de prévenir toute dissémination du virus (...), des actions de démoustication ont été mises en œuvre autour de la zone de résidence de la personne atteinte", ajoute le ministère. Les habitants des régions concernées sont également invités à vider tout récipient pouvant contenir de l'eau stagnante au moins une fois dans la semaine afin de priver les moustiques de toute zone de nidification.

Aux Antilles, une épidémie de dengue touche depuis le mois de février la Guadeloupe et la Martinique mais une décroissance est observée depuis la mi-août. Plus de 39.500 personnes malades ont été recensées en Guadeloupe et plus de 35.000 en Martinique, entraînant le décès de respectivement 5 et 13 personnes, selon l'Institut de veille sanitaire (InVS).