La caution "scientifique" de Coca-Cola pour faire "passer" ses calories

  • A
  • A
La caution "scientifique" de Coca-Cola pour faire "passer" ses calories
@ AFP
Partagez sur :

Le New York Times accuse le géant des boissons sucrées d’orienter la recherche scientifique dans son sens.

"Pour se maintenir à son poids de forme, mieux vaut faire plus d'exercice que se soucier des calories" : voilà en somme l'approche "scientifique défendue" par Coca-Cola face au fléau de l'obésité. Problème : dans une enquête publiée dimanche, The New York Times révèle que le plus grand producteur de boissons sucrées au monde fait "équipe" avec des scientifiques reconnus pour diffuser ce message dans les revues scientifiques, sur les réseaux sociaux et dans les conférences sur la santé.

Une caution "scientifique" problématique. Steven Blair, un des scientifiques affiliés à Coca-Cola, met ainsi en doute le rôle joué par la consommation de sodas dans le fléau de l'obésité qui frappe les Etats-Unis : "il n’y a pas de preuve irréfutable que cela en est la cause", relativise-t-il par exemple dans une vidéo.

Mais tous les experts dans le domaine de la santé sont formels : le message défendu par Coca-Cola est trompeur et l'exercice physique seul, sans mesures diététiques, ne vient pas à bout l'obésité.

Pourquoi cette stratégie ? Entre le projet de taxe sur les sodas et le déclin de la consommation des Américains (moins 25% ces 20 dernières années), Coca-Cola est "désespéré de stopper l'hémorragie" des ventes, analyse une avocate dans le domaine de la santé interrogée par le NYT. Le "message scientifique" serait donc utilisé par Coca-Cola pour rassurer les consommateurs en parant aux critiques concernant le lien entre les boissons sucrées et l'épidémie d'obésité et de diabète de type2.