L'Ufal déplore l'augmentation des IVG

  • A
  • A
Partagez sur :

L'Union des Familles Laïques (Ufal) dénonce lundi dans un communiqué l'augmentation du recours à l'avortement surtout chez les moins de 20 ans et appelle le gouvernement à mettre en place "un plan ambitieux d'information sexuelle dans les collèges et de développement des centres d'information et de planning familial sur l'ensemble du territoire". L'association qui dresse ce bilan d'après les chiffres publiés en décembre par la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) fustige "l'alliance de la salle des marchés et du goupillon". "La réaction religieuse ne se bat plus ouvertement contre les lois libératrices de la sexualité et du choix des couples, elle agit sournoisement par le lobbying pour diminuer la place des cours d'éducation sexuelle par des professionnels dans l'école et principalement au collège", explique l'Ufal. Faute d'infirmières scolaires, la pilule du lendemain ne peut être délivrée dans les établissements. Dans les hôpitaux publics, le nombre de médecins refusant de pratiquer l'IVG augmente, déplore l'association.