L'OMS a un nouvel ennemi : l'obésité infantile

  • A
  • A
L'OMS a un nouvel ennemi : l'obésité infantile
L'obésité infantile frappe 44 millions d'enfants dans le monde.@ Maxppp
Partagez sur :

SANTÉ - L'Organisation Mondiale de la Santé a décidé de s'attaquer à ce nouveau fléau mondial. L'obésité infantile frappe 44 millions d'enfants dans le monde.

Prendre le sujet de l'obésité infantile à bras-le-corps, voilà la décision de l'OMS, qui a créé pour ce faire la Commission pour la fin de l'obésité des enfants, composée de 15 membres. Leur mission : rédiger un rapport final qui sera présenté à l'Assemblée nationale de la santé de Genève.

Des chiffres inquiétants. Reconnue depuis 1997 comme une maladie, l'obésité touche aujourd'hui 44 millions d'enfants dans le monde, contre 31 millions en 1990. Tous les continents sont concernés. L'Afrique a ainsi vu son nombre d'enfants obèses passer de 4 à 10 millions ces dix dernières années.

"L'obésité des enfants est l'un des problèmes majeurs de santé dans le monde", a indiqué vendredi à Genève Sir Peter David Gluckman, coprésident de la Commission. Les enfants obèses risquent, une fois adulte, de développer des maladies graves telles que le diabète et le cancer.

Collecter les meilleures méthodes et pratiques. À l'heure actuelle, il n'y a aucun consensus à l'échelle mondiale sur les moyens de lutter contre l'obésité infantile. L'objectif de la commission sera donc de collecter auprès des experts sociaux, des médecins, des économistes, les meilleures méthodes et pratiques dans ce domaine, et d'en faire une synthèse.

"Syndrome de l'écran" et malnutrition. Pour le Dr Sania Nishtar, coprésidente de la Commission, la malnutrition et le "syndrome de l'écran", cette tendance des enfants à passer des heures devant les jeux vidéo ou un écran tactile, expliquent l'obésité infantile. Si la tendance actuelle se poursuit, ce sont "75 millions" d'enfants qui souffriront d'obésité en 2025.